Posts Tagged ‘isolation’

Calme et confort sur les bateaux isolés au liège projeté

Monday, August 1st, 2011

 

Concilier écologie et navigation lointaine avec un bateau qui respecte l’environnement tout en offrant une qualité de vie optimale à bord, c’est aujourd’hui possible grâce au liège projeté. On l’a vu, le liège projeté, en plus de son aspect naturel et éco-friendly, possède l’avantage d’être imperméabilisant et isolant. Il résiste aux fortes températures ainsi qu’à l’atmosphère saline. C’est pourquoi il est tout indiqué dans l’isolation de bateaux, que ce soit pour la coque, qui subit les chocs les plus vifs, ou pour l’aménagement intérieur du bateau.

L’effet sur la coque est impressionnant: au delà d’une réduction quasi totale de la résonance, le liège projeté permet aussi d’éviter la condensation et d’obtenir un bateau sec et sans odeur d’humidité, ainsi qu’une isolation thermique, malgré les conditions de navigation parfois plus ou moins rudes.

Les propriétés de régulation de l’humidité du liège permettent une sensation de confort non négligeable: on peut par exemple lire un livre tranquillement dans son bateau sans que les pages ne subissent les effets de l’humidité.

Autre élément du confort en mer, l’isolation acoustique. En effet, là encore, le liège offre une solution idéale: appliqué sur les cloisons des moteurs, il offre une protection anti-feu et coupe toute résonance des moteurs pour un véritable calme à bord. Isolé également des bruits extérieurs, votre bateau voguera paisiblement.

Le liège projeté est préconisé aussi pour les ponts grâce à son élasticité qui permet d’éviter les dérapages sur une surface mouillée. Son aspect granuleux favorise l’adhérence. Le pont étant un lieu de passage, il est conseillé de le teindre dans une couleur qui ne marque pas.

L’application se fait très simplement, avec un pistolet à air, et l’avantage de ce produit, est d’isoler toutes les surfaces d’aluminium avec une application dans tous les recoins grâce à la projection, évitant ainsi les ponts thermiques.

Il existe nombre d’exemples de bateaux isolés très facilement au liège projeté avec des résultats probants. Le plus bel exemple est sans doute celui de l’Aurora Magnetica, une expédition dans des conditions climatiques extrêmes.

Un des membres clés de l’équipage, Pierre Sauvadet, témoigne de son utilisation du liège projeté SuberMarine (liste des distributeur ici):

Ce liège SuberMarine a valorisé Aurora Magnetica et en a fait un bateau unique. Et je pèse mes mots. De la chaleur toride du Vénézuela où nous sommes passés pendant les essais jusqu’au froid mordant du nord cet isolant nous a apporté un confort que nous ne pensions pas possible à bord d’un bateau. Pour nous qui vivons dans un environnement extrême comme l’Arctique, SuberMarine est une révolution

Autre exemple fort, celui de l’Ecotroll, un bateau totalement écologique, parti en mars dernier en expédition du Var jusqu’au Groenland. Tous les matériaux utilisés pour sa construction sont éco-responsables et c’est donc tout naturellement au liège projeté qu’il a été isolé entièrement, avec seulement quelques couches.
Voici le reportage que France 3 a consacré au projet :

 

 

Et vous, avez vous navigué sur un bateau isolé au liège projeté? Faites nous part de votre expérience !

Isoler son camping car ou mobil home

Monday, July 18th, 2011

En cette période de vacances, si vous possédez un camping car ou un mobil home, sachez que le liège projeté peut être une excellente méthode d’isolation thermique et acoustique. De même si vous souhaitez transformer un fourgon classique en camping car, la première étape indispensable est celle de l’isolation.

Avec son efficacité contre la condensation et sa pose très facile, le liège projeté permet une isolation thermique de bonne qualité à un coût très abordable. Le plancher des campings cars que l’on achète n’est pas toujours isolé, et les parois gagneraient à être renforcées. Il faut donc bricoler un peu pour éviter toute mauvaise surprise en appliquant du liège au pistolet sur la surface arrière, les parois et le plafond.

En hiver, un camping car mal isolé consomme plus de gaz et comprend des zones froides car la chaleur est mal répartie. C’est pourquoi une isolation s’avère nécessaire pour garantir votre confort par tous les temps avec une consommation d’énergie raisonnable.

Parmi les qualités du liège, sa grande résistance à l’humidité le rend très intéressant pour l’application contre les parois métalliques en contact direct avec l’extérieur.

Pour ceux qui redouteraient que le liège soit un matériau trop fin, il faut retenir que pour les campings cars, la performance de l’isolation n’est pas directement liée à l’épaisseur des matériaux employés. Le liège projeté, malgré sa fine couche, permet d’obtenir une chaleur ressentie largement supérieure à la paroi métallique!

Pour un camping car de taille moyenne ou pour aménager un fourgon (de type T5) en camping car, environ deux pots SuberSpray (voir sur le site de Suber-Spray.com) de 12kg suffisent.

Voici l’illustration de l’isolation d’un fourgon au liège projeté :

Porte                                                                Plafond


Tout comme un fourgon que l’on voudrait renforcer ou transformer en camping car, l’autre habitat de vacances que l’on peut isoler efficacement au liège projeté en obtenant des finitions parfaites tout en respectant l’environnement est le mobile-home.

Et vous, avez vous essayé d’isoler votre mobile-home ou camping car au liège ? Avez-vous déjà aménagé un fourgon en camping car?

N’hésitez pas à en expliquer les étapes et à poster le lien de votre blog si vous avez un exemple concret à partager !

 

Le liège projeté, performance et écologie

Sunday, July 10th, 2011

Utilisé depuis une dizaine d’années, le liège projeté est un produit surprenant qui offre d’excellents avantages dans le domaine de la construction et de l’isolation, tout en ayant la particularité d’être respectueux de l’environnement. C’est même la solution la plus écologique pour un tel niveau de multifonctionnalité.

Utilisé dans les secteurs du bâtiment, de l’industrie, du transport et de la construction navale, il s’applique rapidement et simplement.

Qu’il s’agisse par exemple d’imperméabiliser ou d’assainir une façade, d’isoler un mur, d’éliminer l’humidité ou tout simplement de décorer, le liège projeté est une solution extrêmement efficace, aussi esthétique (large choix de teintes) qu’écologique.

 

Fabriqué avec du liège naturel (le liège est l’écorce du chêne-liège, dont elle revêt le bois), des graisses végétales, un liant acrylique et de l’eau, ce produit est non toxique pour l’homme, imperméable et respirant, et durable. Il permet aussi des économies d’énergie.

Il a un fort pouvoir d’adhérence sur tous types de matériaux et remplace une multitude d’autres produits imperméabilisants ou revêtements acoustiques, en combinant leurs qualités !  Il peut bien sûr être projeté sur des très grandes surfaces (toitures bac acier,etc.).

 

Le liège projeté présente d’excellentes caractéristiques techniques (performances thermiques et acoustiques) car il tire ses atouts du liège, matériau 100% naturel et renouvelable dont la composition permet très bonne tenue dans le temps et une large gamme d’applications … quand rentabilité maximale rime avec propreté.

Ce produit alternatif s’applique aux façades, murs intérieurs, toitures, et sert pour l’isolation thermique, l’anti-condensation, la correction acoustique et phonique, l’anti  vibratile et l’absorption des bruit d’impact.

On l’utilise pour des réalisations dans une grande variété de domaines : de la réalisation de margelles de piscine à la protection de mobilier urbain en passant par la correction acoustique d’église ou encore l’isolation dans le transport ferroviaire, les bateaux et camping car. Sans oublier la construction de maisons écologiques. Pour l’isolation évidemment, mais aussi pour la protection et la décoration des bâtiments : appliqué à l’aide d’un pistolet ou d’une machine à projeter sur tout type de surface, il est utilisable à l’intérieur comme à l’extérieur. Le liège projeté offre la possibilité d’être peint après application.

Tendance et souvent mis à l’honneur par les designers depuis quelques année, le liège donne des résultats aussi efficaces qu’élégants et permet des constructions éco-responsables. A l’heure où le respect de l’environnement prend une place essentielle dans la construction et l’habitat, le liège est un matériau qui a déjà fait ses preuves et avec lequel il faudra encore compter à l’avenir !

Le liège projeté SuberSpray et SuberMarine sont le résultat de plus de dix ans d’investigation et de développement. Ce produit se vend en pot prêt à l’emploi et est disponible dans une infinité de couleurs. N’hésitez pas à nous contacter!

 

 

 

Le liège, ce matériau naturel et écologique

Thursday, June 23rd, 2011

Un petit article pour vous parler de notre matière première, le liège naturel.

Le liège est un matériau naturel issu du chêne-liège utilisé depuis très longtemps dans plusieurs domaines. C’est un matériau complètement naturel et écologique.Vous connaissez sans doute l’utilisation la plus connue qui est le bouchon de liège des bouteilles de vin, mais il est également utilisé en application décorative et pour l’isolation des bâtiments, notamment en liège projeté.

Le Chêne-Liège

Le liège est un matériau présent dans l’écorce de quelques arbres, et notamment celle du chêne-liège. Il protège l’arbre des insectes, du froid et des intempéries tout en lui permettant de respirer, par de minces canaux appelés lenticelles (les trous du liège). L’arbre chêne-liège est un puits de carbone d’autant plus efficace que l’arbre est exploité à produire du liège.

Histoire de l’utilisation du liège

Le chêne-liège existe depuis des millions d’années avec des utilisations variées et la fabrication d’objets très diversifiés. La particularité du chêne-liège est qu’il a la capacité de renouveler son écorce quand elle est retirée.

Au XIX e siècle, la France, l’Italie et la Tunisie ont développé l’exploitation de leurs forêts de chênes-lièges et la production du liège comme matériau. Au XX e siècle, l’industrie du liège développe des processus et des méthodologies, l’emploi du liège comme matériau est de plus en plus innovant et dans les années 50 une entreprise américaine conçoit les première dalles en liège pour revêtir le sol.

C’est à la fin du XXe siècle que l’utilisation du liège a été industrialisé et normalisé.Des études sont menées pour définir les normes internationales pour l’industrie du liège. La principale institution dans ce domaine est la Confédération Européenne du Liège (C.E.Liège) qui regroupe cinq pays producteurs (Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Portugal) via les fédérations de ces pays.

L’écorçage du liège

De manière générale, l’opération qui consiste à enlever l’écorce d’un arbre se dit “écorçage” : pour le chêne-liège, l’écorçage a ça de particulier que l’opération ne demande pas d’abattre l’arbre pour récupérer le liège. Le liège produit directement par l’arbre est le « liège mâle » : crevassé et de moindre valeur, ce liège ne peut pas servir pour la fabrication de bouchon.

Cette opération se fait sur un arbre chêne-liège qui a entre 20 à 25 ans. Le liège mâle est de couleur noire, d’une structure très irrégulière et d’une dureté qui le rend difficile à travailler.

Après 2 à 3 écorçages successifs, le liège se dote de propriétés et caractéristiques propres à la production de bouchons de liège. Il devient propre à la fabrication de bouchon. Le nouveau liège qui se forme est le « liège femelle » également appelée « liège de reproduction ». On parle de levée de l’arbre quand l’épaisseur de liège femelle voulue est atteinte. Le seuil d’épaisseur idéal correspond à environ 3 cm. La levée s’effectue de mai à août au rythme de la reproduction du liège (tous les 9 à 15 ans). La durée de vie moyenne du chêne-liège est de l’ordre de 150 ans et permet donc d’effectuer de 12 à 15 levées sur toute sa durée de vie.

Différentes utilisations du liège

Le liège est un produit de faible densité, antistatique, résiste relativement bien au feu, bon isolant thermique, acoustique et vibratoire, et résistant à l’eau grâce à la subérine qui imprègne les cellules. Il est souple et se décompose lentement.

Bouchons à vin

Le liège sert traditionnellement à fabriquer des bouchons à vin. Plus de 80% de la production de liège mondiale est utilisée pour fermer les bouteilles .

Isolation thermique et phonique

Depuis quelques années, il est également très utilisé dans la construction de maison écologique, pour ses excellentes performances thermiques et acoustiques. Matériau à la fois naturel, écologique, et performant, l’usage dans la construction du liège trouve complètement sa place. Concassé en granulés, on le transforme en panneaux d’isolation, revêtement mural ou pour le sol.

Imperméable et respirant : en revêtement mural décoratif

Cette application est développée principalement par Aegir Cork Group sas qui a conçu le liège projeté comme un matériau décoratif aux vertus écologiques, rapide à mettre en œuvre. Appliqué à l’aide d’un pistolet sur tout type de surface, le liège projeté est amené à devenir un produit phare utilisant le liège pour la protection et la décoration des bâtiments,. Ce produit présente également l’avantage d’être utilisable à l’intérieur comme à l’extérieur.

SuberSpray liège projeté est imperméable et respirant ; de plus il est garanti en décennale en imperméabilisation de façade (extérieur) par la SMABTP. C’est un revêtement technique et écologique apportant une correction à la fois thermique et acoustique au niveau de l’enveloppe du bâtiment.

Applications diverses

Le liège est utilisé dans beaucoup d’applications de bouchages spéciaux, de semelles de chaussures, de panneaux techniques de toutes formes. Il est également utilisé dans la fabrication de certains instruments de musique de la famille des bois, notamment la clarinette, le hautbois, le saxophone, et le basson.

Les caractéristiques du liège (souplesse, isolant, etc.) font de lui un matériau très demandé pour l’élaboration d’articles particuliers : siège de voiture, articles de sports, canne à pêche, constituants de produits destinés à l’industrie de pointe, joints de dilatation destinés à l’industrie du bâtiment, etc..